Langues

Du bout du monde

Dawson City "valve chamber building"

Vendredi matin, 8:15 a.m., je me suis posé sur le bout du monde. Plus de 15 heures après mon départ de Montréal, le bi-turbopropulseur de Air North qui assurait la connection depuis Whitehorse s'est posé tout en douceur sur la piste en gravier de l'aéroport de Dawson City.

Je rencontre Lance et Tammy à l'aéroport. Tammy est l'artiste en résidence qui partagera la maison Macaulay avec moi jusqu'à la fin septembre. Tout comme moi, son point de départ est Montréal, mais nous n'avons pas pris les mêmes vols jusqu'à Whitehorse.

Sur la route, Lance (le directeur du programme de résidence) nous parle un peu de la place. Dawson City est une petite ville d'environ 1300 habitants qui vit principalement du tourisme et de l'exploitation aurifère. Les saisons sont très marquées. L'été, il y a beaucoup de touristes et la ville devient beaucoup plus active. L'hiver, il fait très froid et sombre, mais les "locaux" restent sur place. La région est chargée historiquement, Dawson City étant le berceau de la Ruée vers l'Or. Le paysage environant en a été marqué: les machines titanesques de la Yukon Gold Mining Co. et autres ont créé un réseau de collines serpentines, les "dredge tailings".

À voir les bâtiments, on dirait que rien n'a changé depuis cette époque. On se croirait dans un film de Sergio Leone... Pourtant, ce n'est pas Disney World, presque tout ici est authentique, ce sont des maisons d'époque.

Notre lieu de résidence est d'ailleurs une maison ancestrale, propriété du premier maire de Dawson City. J'y loge avec Tammy et quelques fantômes (la maison est soi-disant hantée). Nous disposons chacun d'une chambre et d'un studio, ainsi que de tout les éléments essentiels à la vie dans le Nord: manteaux, bottes de caoutchouc, lampe solaire, crème anti-moustique et aérosol anti-ours (!)

Ci-joint, des images de cette ville étrange qui me laisse toujours perplexe.

Vendredi matin, 8:15 a.m., je me suis posé sur le bout du monde. Plus de 15 heures après mon départ de Montréal, le bi-turbopropulseur de Air North qui assurait la connection depuis Whitehorse s'est posé tout en douceur sur la piste en gravier de l'aéroport de Dawson City.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <pre> <h3> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'empêcher les envois automatisés de pourriel.
Fill in the blank
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.